La course à pied Les blogs courseapied.net : Delphine

Le blog de Delphine

Flux rss du blog, des réactions

Les derniers billets

Mes catégories

  • A venir

Mes liens


Le forum courseapied.net

Le chat courseapied.net

Les blogs courseapied.net

2007-03-31 22:18:55 : Petite sortie avant la longue de demain...

Je ne pensais pas qu'elle passerait aussi bien celle là. Grâce à qui? Aux cahuètes du midi? AU coup de tel du coach en milieu d'après midi?? Allez on va être sérieux et dire que c'est le coup de tel :o))

Pour ceux qui courront avec moi demain, si ça vous dit, le parcours pourrait ressembler à celui des photos...

Les réactions

Par Marlène, le 2007-03-31 22:20:23
Trop rapide la Mô, pas vu les photos !
Bon entraînement la Rainette ! (J-8)

Par Marlène, le 2007-03-31 22:24:02
Vu ! alors saut de haie ou trail nature ? va falloir choisir ma bonne dame !

Par roman1982, le 2007-03-31 22:31:02
Oublie surtout pas d'amener le soleil hein ?! :))) j'ai mangé des pats De Cecco ce soir à gogo , je serai bien en forme (dans les deux sens d'ailleurs :)) ) demain ! Bonne nuit et à demain en forme :)

Par SERGE92, le 2007-03-31 22:51:32
EH oui les bucherons ont fait quelques coupes autour de la maison, quand j'en ai fait la découverte l'autre semaine j'avais l'impression d'être ailleurs! et dire que certains parisiens se demandent oû on peut faire des montées!
Biz La Rainette et bonne sortie demain matin, nous on attendra que le soleil soit un peu plus haut pour y aller mais pour une sortie plus courte....
Bonne soirée

Par totø, le 2007-03-31 23:05:27
bonne sortie à vous, pour le papotage 5 puls en plus, c'est normaaaaaalllll!! :-)))

Par Brinouille, le 2007-04-01 07:32:58
c'est pas le surnom de grenouille que tu mérites, on dirais plutôt un petit cheval blond fugueur du haras d'à côté qui fait du jumping !

Par michette, le 2007-04-01 08:23:09
c'est vraiment le parcours où immanquablement je me prendrai une gamelle : soit avec une racine, soit en glissant sur les feuilles,en courant avec les yeux inéxorablement rivés au sol..bonne sortie la dernière "longue"?

Par laurent, le 2007-04-01 10:40:16
Sympa cette petite sortie mais si aujourd’hui le parcours est autant accidenté ça va faire mal aux pattes bonne sortie et bonne journée...

Par mielou, le 2007-04-01 10:58:05
ta technique pour passer les haies est à revoir...
mais j'ai bon espoir pour la suite de ta carrière miss traileuse !

Par plume, le 2007-05-16 11:06:18
quelle elegance dans le saut ...lol

Votre pseudo :

Votre commentaire


Combien fait un plus trois ? (en toute lettre)


Forêt de Fausses Reposes, qui porte bien son nom :o)


Un peu de....


...saut de haies??


Et autres montées??


Ca descend bien aussi.


Serge92 et Blue Eye ont du couper le bois pour la cheminée :o)


Pendant ce temps les canards barbotent dans la mare.


Et les petites fleurs.....


... forment des tapis de couleur


Les 5 billets précédents

2007-03-30 14:26:44 : Y croire, tout simplement y croire. - 0 photo - 26 réactions

Un marathon,
On y pense
Un jour….

Y croire, tout simplement y croire.

Et un jour,
Pour telle ou telle raison
Amour, amitié, défit
Ou déraison
On se lance…

On se lance
Pour un objectif
Le finir ? Faire un temps ?
Peu importe
L’envie l’emporte.

L’entraînement commence
Par tous temps
Entraînement des jambes
Entraînement de la tête
Tout le temps.

On peste quand
Le chrono ne suit pas.
On peste quand
Ça ne va pas

Parfois la blessure arrive
On est alors tiraillé :
Lever le pied ?
Continuer ? Abandonner ?

Quiconque a préparé un marathon
A connu cette envie d’abandon.
Mais pour la majorité
Il suffira simplement de lever le pied

Y croire, tout simplement y croire.

2007-03-26 22:35:00 : La chanson de l'aspirine.... - 7 photos - 23 réactions

J'suis l'poinçonneur d'l'estomac
Le médoc qu'on prend quand le sang coule pas
Y'a pas d'soleil dans l'corps humain
Drôle de chemin
.
.
.
.
.

J'fais des trous, des p'tits trous, encore des p'tits trous....


Me voilà donc lotie d'un estomac un peu saignant suivi d'un intestin un peu fainéant...

Je vais m'arrêter là car peut-être que certains sont à table.
Et de mon côté va falloir que je régule ça au plus vite.

Un peu tracassée par ces soucis, je ferais 2 erreurs la semaine dernière: étirements juste après une séance et blabla avec un monsieur sans faire trop gaffe à ma foulée. Bilan samedi soir: contracture au mollet....

J'essaie quand même de garder le moral en remplaçant ma séance de 2 heures 15 du dimanche par ...2 heures 15 de vélo. Et là je n'ai pas trop calculé mais je me suis régalé, tant au niveau séance elle même qu'au niveau de la photo. J'ai fait ma séance dans la vallée de la Bièvre avec pas mal de montées et descentes assez costauds.
Ca m'a un peu enquiquiné de devoir remplacer une séance CAP par une séance vélo mais on ne va pas tenter le diable à 3 semaines du marathon...j'ai assez à faire avec mon côlon (mes colons je devrais dire même)
Demain par contre, c'est rencart avec quelques autruches chez Suzanne. Et vu qu'il fera beau et chaud (ça sentira peut-être le sable chaud), on fera surement quelques photos...

EN attendant voilà quelques photos d'hier.

2007-03-19 21:34:40 : Danse du vent à Saint Quentin: CR du semi - 4 photos - 49 réactions

AVANT COURSE

Avant course…je devrais même dire quelques jours avant, visite de « routine » chez le médecin du sport qui me fait comprendre que je vais devoir retouner voir mon gastro entérologue au plus vite, de plus il trouve mon taux de ferritine un peu bas…Disons que je suis à la limite inférieur en ferritine et pour quelqu’un qui court c’est très léger:/
Youpi:/ RDV gastro entérologue qui me dit qu’une fibroscopie serait à faire et il me propose une date : le vendredi même…Non ! Là ça n’a pas l’air urgentissime donc je reporte ce superbe examen au 26 mars…Mais malgré tout, le psycho en prend un coup et le fantôme de mon marathon hospitalier se rappelle à mon bon souvenir…

Veille de la course, je fais connaissance avec un forumeur bien sympa : Kuanza. On fera une petite sortie histoire de tester la machine. Ces 45’ de course me referont prendre confiance pour la course du lendemain. Merci Kuanza pour ce petit tour touristique. On est même allé à la plage !!! Photos à l’appui...Un jour je reviendrai pour mieux courir sur les Champs Elysées, visité le musée des papillons et autres galeries de pastelistes (tout retenu tu vois:o)

Objectif pour ce semi : 1h35 à allure totale semi. Cela aurait pu être possible mais voilà…


JOUR DE LA COURSE

Matin de la course comme quasi partout en France : pluie et vent font leur apparition.
Je pars à la caserne des pompiers, départ de la course, sous une petite pluie fine, et j’y arrive…frigorifiée. Le vent est vraiment fort et au dernier moment je décide de faire la première partie en allure marathon et la seconde en allure semi. Cela aurait pu être possible mais voilà….

En attendant le départ de la course, je zieute un peu les autres coureurs et coureuses. Enfin des coureuses il n’y en avait pas beaucoup. Comme souvent je fais mes « pronostics » dans ma tête. Kuanza m’avait parlé du potentiel vainqueur, mais je ne le vois pas. Par contre j’en vois un autre, qui a l’air tranquille mais dans ma tête je me suis dit que lui devait avoir des jambes qui courent vite…Il finira 2ème de la course et on fera le voyage de retour ensemble. Aussi rapide que sympa.
Bravo Marc.

J’ai presque envie d’arrêter mon CR là :o)

CR ma petite course.
C’est pas pour faire durer le plaisir mais juste en aparté : j’ai testé le gatosport de Fenioux (et non Overstim), niveau goût c’est du bonheur…

Donc la course :
Je pars tranquille à allure marathon. Le début du parcours est un aller/retour sur la route juste en face de la caserne des pompiers, puis direction le canal qui mène au village de Lehaucourt.
Je cherche le repère du 1er kilo. De loin je repère un panneau qui aurait pu être un panneau de kilomètre. Je regarde mon chrono et là je me dis que non, ce ne peut pas être le premier kilo, et en effet c’était…un panneau d’arrêt de bus :o) Donc le premier je me le loupe, je ne sais pas si je suis à la bonne allure ou pas. Je vois le 2ème kilo in extremis car sur le canal plusieurs courses doivent être organisées. Du coup il y a plusieurs marquages. Je passe donc ce 2ème kilo au bout de 9’15 de course…Un peu rapide pour une vitesse marathon !!! Enfin pour moi :o) Je décide de ralentir et Eole m’incite de toute façon à ralentir. Ce sera un affrontement permanent. Il était en face et de côté, rarement derrière. Je me rappelle des conseils en pareil circonstances: s’abriter derrière quelqu’un pour couper le vent… Moi je veux bien! Mais quand il venait du canal, hors mis Jésus Christ je ne sais pas qui aurait pu m’abriter !!!! Bref il faut faire avec...le vent! pas JC!!
Les plus de 3 bornes le long du canal me semblent interminables. Je décide de ne pas me préoccuper du chrono et d’y aller aux sensations. Après tout c’est un semi de prépa marathon, donc sensation marathon. Là seule chose que je zieute de temps à autre c’est le cardio à 171 de moyenne. Mais franchement vu les conditions je ne m’en fais pas une formalité.
Petite côte bien casse-pattes pour remonter sur la route puis arrive une nouvelle côte assez pentue sur 200m, vent pleine face !!! Je perds, je pense, quasi 30 secondes sur ce kilomètre. En fait je n’ai pas regardé. Je perds un peu de distance sur le groupe que j’avais accroché sur les bords du canal. Pas grave je les rattraperai plus tard. Un gars d’ailleurs m’incite à les rejoindre mais là encore Prudence veille.
On passe près d’éoliennes qui alors elles, pour le coup, sont contentes qu’il y ait du vent. Dire que le marathon je vais le faire au pays des moulins à vent….

On passe devant le lieu dit Tronquoy, où quelques encouragements sont les bienvenus. C’est un peu avant (ou après je ne sais plus) ce village que je croiserai les premiers de la course. Celui qui était arrivé premier l’an dernier est 3ème et il a l’air bien « cloué » par le vent aussi.

Ce vent qui souffle avec une sacrée force et qui j’espère sera dans la même direction, et donc dans mon dos au retour….

J’approche du milieu de course. Je passe le 12ème kilo en 58’13. J’avoue que sur le coup je ne sais pas si je suis dans mon temps marathon. Ce que je me dis seulement c’est que si maintenant je fais mon allure semi prévue je peux faire dans les 1h40. Les deux kilomètres suivants sont bien faits à 4’30 au kilo et le vent semble être dans le dos !!!! La belle côte du retour pointe son nez. Je sais que je vais perdre du temps mais après chaque côte une descente donc j’espère récupérer le retard. Sauf qu’au milieu de la côte, le revoilà plus fort : satané vent ! Du coup je perds plus d’une minute dans la côte, et même dans la descente le vent me ralentit ! Vers le 15ème kilomètre je sors « l’arme secrète » : le téléphone portable avec la musique à fond. Deux gars me rattrapent et m’emmèneront jusqu’au bout au rythme de Corneille, Peter Gabriel, et JJG. (Linda gros clin d’œil pour toi !)
Le long du canal je n’essaie même pas d’affronter, je subis le vent et reste à allure marathon ! Enfin j’essaie… A un moment, le vent est si fort que je suis déportée par une bourrasque sur le côté…Heureusement c’était du bon côté ! De l’autre je serais tombée dans le canal :o)))

On arrive à Saint Quentin. Petit bémol : la circulation n’est pas arrêtée donc c’est un peu space entre les voitures. Heureusement la route est large.
Comme d’hab à l’arrivée, c’est petit sprint final, mais je ralentis trop tôt. L’arrivée était un peu « cachée ».
Bref on n’est pas à 10 secondes près. Enfin pas à mon niveau…

Temps final : 1h42’51 ‘’. J’améliore mon temps sur semi, mais à allure marathon donc ça me va. Je termine 5èeme féminine et de nouveau 3ème de ma catégorie.

Maintenant la suite de la prépa marathon continue en espérant ne pas être cueillie en plein vol par le corps médical…Si seulement je savais le pourquoi de ma tuile de fin septembre je serais bien plus sereine aujourd’hui...

L'APRES COURSE
10' de décrassage à allure escargot au galop. Puis je mange un morceau et je bois, bois, bois....
Kuanza qui ne pouvait pas se joindre à moi pour cette course (po graveeeeee) me rejoindra après l'arrivée.
On attend la remise des coupes, et ensuite c'est la course folle pour être à l'heure à la gare. Je crois que la descente des marches de la gare avec la valoche, les remonter pour atteindre le quai à contribuer au décrassage aussi.
Merci Kuanza!

Merci aussi à Olivier COCHET organisateur de ce semi. Quelques petits points seraient à modifier mais rien que le fait de faire cette course pour une cause médicale m'a bien plu...

2007-03-14 21:38:31 : Sans sa lumière, ma séance aurait été une "erreur" - 2 photos - 14 réactions

Pressée de courir, je pars alors que le Soleil se fait bien bas sur l'horizon.
Je pars avec ma bouteille de flotte, mes clés, mon portable, ma carte d'identité et...c'est tout. ET pourtant le soleil se faisait bien bas sur l'horizon.

Je me dirige vers les haras de Jardy. je voulais un peu voir où en était la machine mais pas autour d'un stade. Comme la semaine dernière une bonne partie du haras n'est pas éclairée mais ça va car chemins blancs dans la nuit noire c'est visible.
Le contrôle technique passe bien. Le coeur subit une baisse non négligeable au passage d'une dizaine de chevaux. baisse parce que je devais ralentir mais aussi ces petites bestioles ont le don de me calmer....

Après ce calme, somme toute relatif, arrive l'heure du retour. La semaine dernière j'étais passée par la route mais là, non mille fois non pas par la route! Les voitures y sont nombreuses et les trottoirs en travaux n'y sont pas sûrs pour les patounes.
Du coup c'est direction le même chemin que l'aller: la forêt.
Heureusement que j'ai depuis quelques mois un compagnon de "galère" en monsieur Rainetto. Un grand merci à JPII...Oui oui le même JPII qui se met nu comme un ver dans la neige, a aussi un grand coeur (ça vaut mieux vu la chute de températures). Je vous mets une photo (déjà mise je crois) de Monsieur Rainetto (pas de JPII voyons!!): petit porte clé avec une petite grenouille qui a une loupiotte dans la bouche.
Mine de rien, ça m'a évité de passer par la route, de me rétamer en forêt. J'ai délogé quelques chevreuils avec ce petit spot. Impressionnant de voir des yeux rouges vous fixer...

Bref sans sa lumière ma séance aurait été une "erreur" mais grâce à sa lumière ce fut un bonheur.

2007-03-10 14:15:15 : Quand extrapolation rime avec admiration - 0 photo - 18 réactions

Ce matin, sous un beau soleil, séance de 200m m'attend de pieds fermes.
Direction stade de Porchefontaine où deux messieurs d'une soixantaine d'années parlent, je vous le donne en mille, du semi de Paris...De vraies pipelettes.

De mon côté, après un échauffement tranquille, je pars pour faire mes 200m. Je devais en faire 18 en tout (14 en 43" et 4 en 42"). Autant dire que j'ai plutôt compté les allers retours que les 200 en eux même. Déjà ça m'a semblé moins long et surtout, je risquais moins de me planter dans mes comptes.
Cette séance m'a fait prendre conscience de la vitesse de certain(e)s. Alors que pour moi les moments de récup étaient nécessaires, d'autres courent à cette vitesse sur 10 bornes, sur semi et sur marathon!!!
Messieurs, mesdames: Bravo!!!!!

Néanmoins, je dis également bravo à ceux qui font leur 10 bornes, semi ou marathon à "petite" vitesse! Physiologiquement c'est aussi très dur, moralement aussi d'ailleurs...

Demain certain(e)s se lanceront sur un semi, peut-être leur premier. Quel que soit votre niveau, votre chrono, votre course, profitez-en: faites vous plaisir....

Bonne course!

Tous les billets

www.courseapied.net - info@courseapied.net