La course à pied Les blogs courseapied.net : Delphine

Le blog de Delphine

Flux rss du blog, des réactions

Les derniers billets

Mes catégories

  • A venir

Mes liens


Le forum courseapied.net

Le chat courseapied.net

Les blogs courseapied.net

2007-04-21 21:18:08 : Cardio louffoque

Ce soir petite sortie d'1h40 de vélo. Direction le Grand Canal où les promeneurs, cyclistes et autres coureurs se sont donné rendez vous. Mais l'heure à laquelle j'y arrive est aussi l'heure à laquelle pas mal d'entre eux plient le tapis de pique nique...
J'ai voulu faire cette sortie sans cardio au complet: juste pris la montre mais pas l'émetteur. Et je m'aperçois d'une "défaillance" de mon cardio: des chiffres de mes pulsations cardiaques s'affichent malgré l'absence d'émetteur. Chiffres tout à fait logiques en plus!
Je serais en plein mileu d'un peloton, je comprendrais car le codage des cardios n'est pas sûr à 100% mais là, j'avais personne autour de moi!

Bizarre bizarre.

En tous cas, pas de douleurs louches sauf la hanche pour monter et descendre de mon tricycle.

Les réactions

Par piermer, le 2007-04-21 21:26:29
..vous avez dit "bizarre "? bizarre ..docteur. peut être trop de cyclistes ou .. de lignes à Haute Tension impressionné(e)s par le passage de notre rainette à l'unisson de son grand coeur qui ému tant Rotterdam..
ou aaaaalors un extra terrestre?
( non je ne galège pas )
bises de soulagement .( ce n'était pas ET)

Par Delphine, le 2007-04-21 21:33:28
Coucou Piermer,

Ecoute (ou plutôt lis), en voyant ça, j'ai regardé tout mes "voisins", ils n'étaient pas nombreux et peu à vélo, ou en runnings finalement.
Lignes haute tension, non je ne pense pas vu l'endroit historique. Les seules choses qui pourraient expliquer c'est un aérodrome et...les champs de colza de L'INRA :o) Le plus bizarre c'est que les pulsations données étaient bonnes...
Un extra-terrestre?? AH j'me disais aussi que la dame avec le T shirt et le pantalon avait l'air bizarre :o))

Par Sedef, le 2007-04-21 21:42:01
Ah Louis Jouvet, quel acteur ! Et quelle époque bénie pour le cinéma.

Par PARISI, le 2007-04-21 21:43:37
MDrrrrrrrrrrrrr
Allons bon , voilà que maintenant ton cardio capte des données , sans avoir besoin d'un émetteur .

Donc la prochaine fois que tu aura besoin d'acheter un cardio fréquence mètres , tu feras des économies car tu n'auras besoin d'acheter que le cardio et pas le fréquence mètres !!! hi hi hi !!!

Vous avez dit bizarre ??? ......

Bises Parisi

Par krusti, le 2007-04-21 21:45:21

Remarquable.

Le cardio ça vous chatouille ou ça vous gratouille ?

Par PARISI, le 2007-04-21 21:47:07
Cependant , je pense avoir la clé de l'énigme , c'est à cause de l'Atmosphère !!!!

Atmosphère Atmosphère ......hi hi !!!

Par laurent, le 2007-04-21 23:04:05
ça delphine ça peut venir que des ondes positives que tu dégages...
bises

Par leeson, le 2007-04-21 23:07:03
tu cours ou delphine?

Par Pépito, le 2007-04-22 02:00:26
Très chère Grenouillette, magré l'heure tardive : il y a une certaine incompatibilité, voire un choix nécessaire, entre comprendre et se faire plaisir. Toute la vie se (re)trouve dans ce choix !

Par Mika B, le 2007-04-22 08:19:05
Salut Delph.
A Joggeuse Louffoque=Cardio louffoque.
Vous avez dit bizarre! Non pas du tout
Passe un bon dimanche Delph, je t'envoie un bisou pour me faire pardonner.....à+ Mika

Par Delphine, le 2007-04-22 09:14:01
Coucou,

Sédef, c'est vrai que j'aimbe bien cette époque cinématographique. Comme quoi: on n'a pas beoisn de grands trucages pour faire de bons films.

Comment ça parisi? Est ce que j'ai une gueule d'atmosphère??? :o)

Krusti: Ca me gratouille. mais ça me chatouille bien un peu aussi :o)

@Laurent, il ne faut donc pas que je m'arrête parce que sinon ça m'affichait un beau double zéro :o)

@Lesson, là c'était une sortie vélo autour du grand canal à Versailles. Sinon je cours dans les forêts de fausses reposes, dans le parc de Saint Cloud...

@Pépito, mon très cher Pépito (faut pas dire "cher" chez moi ça fait sonner les sousous :o)), je crois que chez moi plaisir et comprendre les choses sont compatibles. Qui a dit tétue?? :o)

Mika, t'as de la chance d'avoir envoyé un bisou toi! Allez cours bien!

Par riri, le 2007-04-22 09:20:30
ton coeur palpite tellement intensemment que le cardio en prend bonne note ...
car tu as un Coeur GROS comme ça

bisous la rainette

Par mielou, le 2007-04-22 12:39:26
comment un cardio pourrait résister à ce coeur là !

bises delphine

Par Marlène, le 2007-04-22 16:18:19
Quand j'étais en 4ème on avait ouvert une grenouille pour voir battre son coeur. On lui a titillé le nerf aussi...

Par totø, le 2007-04-22 18:24:18
hello d'Orleans
heu t'as peut être le cardio de greffé.
c'est cool ca!!!

Par ric69, le 2007-04-22 19:37:45
ça y est t'es devenue bionique. Une vraie machine à courir et pourtant si fragile parfois ... C'est l'apanage des stars :o)

Par Delphine, le 2007-04-22 21:32:07
Merci riri, Mielou, Toto et Ric (y'a du vrai dans ce que tu dis). Par contre Mô, je vois que tu as de drôles de souvenirs :o) Tu me diras moi c'était l'oeil de boeuf. Tu crois que ce sont ces dissections qui ont inspiré La Fontaine pour ses Fables :o)))))))))???

Par torrente, le 2007-04-22 21:44:59
bievenue dans la 4ième dimension...ah ah ah!

Par Isidor, le 2007-04-22 22:05:30
ah c'est un signe ....

Par Delphine, le 2007-04-22 22:27:27
Arg, tu crois Torrente?? :o)

Oui Isidor, mon cardio a pris le pli :o)

Par Jafangie, le 2007-04-22 22:29:33
Salut Delph,
Il n'y aurait pas un de tes chenapans qui t'auraient fait manger l'émetteur?
Bizzzzes
@+
Jaf"'

Par Delphine, le 2007-04-22 22:39:23
Jaf, toi t'as trop regardé Peter Pan :o) Moi aussi ça m'avait marqué le cou^p du réveil matin dans le crocodile...:o)
Bises

Votre pseudo :

Votre commentaire


Combien fait un plus trois ? (en toute lettre)


Oui vous regardiez votre cardio etvous dîtes bizarre bizarre...


Les 5 billets précédents

2007-04-17 14:07:24 : Rotterdam: entre sourires et larmes...avec le reportage photo en supplément. - 21 photos - 78 réactions

Maintenant que je sais que tout s’est bien terminé, je peux faire un petit CR.

Ce marathon aurait pu n’être bordé que de sourire, mais il n’en sera pas ainsi.
Je vais malgré tout commencer mon CR par une anecdote qui va faire sourire... Voici ce dont je m’aperçois, le matin même de la course : j’ouvre ma valise et je m’aperçois que quelque chose d’important y manque. Non non Laurent pas mes chaussures….En fait j’ai préparé ma valise vendredi matin en écoutant les histoires sympathiques de ma fille. Et à un moment, je prends dans mon tiroir un truc noir sans vraiment faire gaffe à ce que c’était.
C’est en me préparant pour le marathon que je m’apercois de la confusion: j’avais pris une paire de chaussettes noires (chaussettes de contention) à la place de ma brassière….Vachement utile hein ! :o) Un saut rapide au marathonexpo de Rotterdam, mais aucun vendeur n’a ce qu’il faut donc je vais courir avec le soutif (comme dit Brinouille notre styliste en la matière…) « normal »…

CR du marathon proprement dit : je vais essayer de le faire court.
Départ 11h, température extérieure 27°C …Je crains la chaleur et je sais que le chrono ne sera pas pour aujourd’hui. GPI me dit de ne pas dépasser les 172 jusqu’au 30ème kilomètre. On évite de jouer aux héros par ces températures donc je vais l’écouter à 3-4 pulsations près, au départ. Il faut dire que le deuxième kilomètre commence par LA seule difficulté du parcours, la montée du pont d’Erasmus.
Le départ est donné dans une drôle de « pagaille » : pas de SAS. Des ballons chronos que je ne découvrirai que plus tard. Mais l’ambiance est sympa.
Je visualise déjà le nombre de personnes sans casquette, sans ravitos, sans eau…….

Je passe les 10 premiers kilomètres à une vitesse qui aurait pu me faire finir en 3h45. Je visais 3h30, mais le chrono était rangé. Pour moi seul le plaisir de courir comptait. Vers le 10ème kilo j’accroche un gars au T shirt jaune fluo…Grosse pensée pour Enzo avec ses chaussettes jaunes. Mon compagnon du moment me dit qu’il vise 3h45 mais qu’avec la chaleur il pense plutôt mettre 4h.
Vers le 12kilomètre premiers arrosages « clandestins » (ce n’était pas des organisateurs), mais je prends quand même, quitte à perdre un peu de temps. Boudiou que ça fait du bien. Au ravito du 15ème j’arrose tout, et surtout la tête. Mon compagnon me lâche en ne buvant qu’un tout petit peu, sans rien mangé…Alors que j’en étais déjà à mon premier litre de flotte (une voire deux gorgées tous les kilomètres) et qu’en plus de mes bananes séchées je me prendrais aussi des gels.
Au 20ème nouvelle douche. J’y vais carrément en prenant le tuyau d’eau d’un organisateur.
En fait jusqu’au 30ème kilomètre, je ferais ma course en 5’10-5’15 au kilo mais je « perdrais » du temps aux ravitos d’eau, d’éponge et de douche. J’étais bien à tous les niveaux. Je pensais à Linda et Emma qui loin bien loin encourageaient les marathoniens de Paris. Petite pensée vers 12h15 pour la Pépite, vers 12h30 pour Toto (plein de pendules sur le parcours) en me disant qu'ils en avaient terminé. Bref biens ouriante la grenouillante...trop souriante!
La vapeur se renversera vers le 32ème kilomètre, où un coureur victime d’insolation tombe devant moi. Franchement on se trouve con l’espace de 2 secondes. Un autre coureur s’arrête et m’aide à soulever le gars pour le mettre bien à l’ombre. Paradoxalement cette partie du parcours est une des plus ombragées…Appel des secours, PLS, et attente interminable à mes yeux. Il sera perfusé et apparemment s’en est sorti.
Je repars comme je peux : les jambes qui ne demandent qu’à courir, mais la surcharge d’acide lactique et l’esprit un peu ailleurs feront que je repartirais en footing à 10 à l’heure. En plus une douleur poignante pointe son nez au niveau de la hanche, et me voilà transformé en canard boiteux.
Au 39ème nouveau coup dur : les organisateurs nous imposent de ne plus courir. Il fait trop chaud (32°C parait il...), le marathon est arrêté il faut marcher jusqu’à la ligne d’arrivée. J’en aurais chialé ! Sur le coup je marche…mais pas longtemps. Fierté à la noix ! Je repars parce que oui, Kenlag, tout comme toi à ce moment là, je me dis qu’un marathon ça se finit en courant.
Vers le 41ème j’entends parler français. Je leur demande de m’attendre. C’était en fait de sympathiques Belges qui avaient fait la course en relais. L’un d’entre eux me proposent de me porter. Bah voyons….
Je termine en footing, avec un sourire crispé, partagé entre la douleur, l’interrogation sur le coureur au bord de la route, et le plaisir d’avoir bouclé mon 4ème marathon.
Le visage des coureurs était bien contradictoire d’une personne à l’autre : certains avaient le sourire d’avoir pu terminé, d’autres pleuraient de ne pas avoir réussi le chrono pour lequel ils (elles) s’étaient entrainé(e)s…

Ah oui le chrono parce que c'est ce qu'il y a de plus important dans ces moments là (humour): 4h14 et des cacahuètes.



Mon avis sur ce marathon :
Aucun reproche à faire quant au départ. Je pense que personne n’avait prévu qu’il ferait une telle température à cette époque de l’année…surtout aux Pays Bas :o) L’an dernier il fait 10°C…Donc un départ à 11h ce n’est pas condamable en soi.
Niveau ravito : tous les coureurs avaient normalement été avertis qu’aucun ravito en fruit ne serait donné à cause des soucis de digestion…Par contre, je n’ai pas vu l’ombre d’un sucre non plus. Il fallait être un peu « maso » et prendre son ravito perso…Niveau ravito en eau, impeccable, tout au moins ce que j’en ai ressenti.
Le parcours de ce marathon est très plat , même s’il y a quelques passages style la sorties des tunnels comme sur les quais de Seine.
Niveau décor : ce n’est que mon avis mais je ne l’ai pas trouvé très joli, hors mis les deux passages boisés. Certain( e ) diront peut-être qu’on ne fait pas un marathon pour le décor…J’ai pris ma revanche le lundi en faisant un peu de tourisme…photos dans un autre blog.


Finalement pas envie d'encombrer la colonne des blogs donc je mets quelques photos de ma balade touristique le lundi..Un lundi au soleil...:o)

2007-04-13 19:26:36 : Bye bye Paname, hello Rotterdam - 0 photo - 27 réactions

Juste un petit billet pour souhaiter un bon marathon à tous ceux qui vont marathoner quelque part dans le monde...et aussi une bonne course quelle qu'elle soit d'ailleurs.
Dans l'euphorie des préparations, on devient parfois pas très raisonnable.
heureusement que des gens veillent et pour moi c'est notamment GPI qui m'entraine depuis une bonne année (euh deux???), Bref il est là pour veiller au grain. Tout à l'heure coup de fil pour surtout me dire: "Le chrono tu l'oublies: il fera trop chaud...."
Je crois que c'est Kuanza qui m'avait dit de "ne garde pas tout en toi"...alors je lâche: début de prépa commencée un peu dans la douleur morale. Mais le plaisir de courir et l'envie de courir feront que je penserai peu à cette douleur.
Milieu de prépa, problèmes de santé, suite à mon traitement au Kardégic, qu'il m'est interdit d'arrêter. Ne pas abandonner, et y croire, alors je continue avec ces crampes gastriques et intestinales, toujours avec le soutien de beaucoup d'entre vous, et le soutien de mon coach.
Mes entrainements se font souvent sur le mental et heureusement le plaisir de courir ne me lâchera pas.
Dimanche a priori ce sera pour beaucoup d'entre nous sous la chaleur que nous allons frôler le bitume, et là j'avoue que même si je ne cours pas que pour le chrono j'ai un petit pincement au coeur.

Alors, peut être en effet que le chrono sera loin de mes espérances mais le principal est qu'en passant la ligne d'arrivée j'aurais toujours ce même plaisir de courir.

Bye bye Paname, hello Rotterdam et un grand grand merci à GPI

2007-04-11 07:55:07 : Ma dernière sortie...à jeun! - 0 photo - 20 réactions

Ca faisait bien longtemps que je n'avais pas couru à jeun au petit matin...retour aux sources???
A 6h45 me voilà trottinant dans la forêt pendant que doucement la lumière du jour fait son apparition...
Les bucherons de l'ONF sont déjà à l'oeuvre (Serge ça coupe encore par chez toi????) en chantant...On aurait dit des Tyroliens :o)
Je n'avais qu'une petite séance de 40' à faire donc elle me parait un peu courte mais il faut faire du jus :o)

Bilan de cette séance: du bonheur! Les jambes n'ont pas bronché. mais surtout, estomac et intestins ont du rester sous la couette eux aussi. Aucune douleur, aucune crampe..première fois depuis un mois! Un mois c'est court mais ça peut aussi paraitre très long.
je vais donc devoir courir mon marathon à jeun??? LOL!
42 MINUTES et 195 SECONDES à jeun ça le fait mais 42 KILOMETRES et 195 METRES à jeun, ç ne va pas le faire du tout...Il va falloir trouver un juste milieu.

Cette séance sonnait le départ de la phase hyperglucidique, phase redoutée pour moi, contrairement à beaucoup d'entre nous. Autant je peux manger 300g de légumes en un repas, autant 180g de pâtes cuites me font "peur" :o) Je sens que je vais faire comme les piafs: plein de petits repas dans la journée :o)))

2007-04-09 22:05:27 : On verra bien... - 6 photos - 29 réactions

Un peu d'appréhension pour cette séance notamment au niveau des guiboles: tendinite de choc à droite (oui c'est le terme), double contracture à gauche. Mais les massages, application de chaud et froid + infiltration pour la tendinite semblent faire leurs effets.
Par contre niveau douleurs intestinales et gastriques c'est pas gagné.
Et le coeur? Il bat bien merci:o)
On verra bien dimanche.

En tous cas, ma séance du jour m'a permis de faire quelques photos au soleil couchant.

2007-04-05 09:45:39 : Vous êtes liqueur ou crème?? - 0 photo - 17 réactions

Bien souvent au cours d'un bon repas astronomique (hein Linda) la question se pose entre la liqueur, la crème ....Enfin la petite chose qui va permettre au repas de bien passer :o)

Mais là pas question de douceur à boire mais plutôt, encore dans mes "produits miracles", quelques petites trouvailles.
Certain(e)s doivent être en ce moment en plein badigeonnage de crème NOK anti frottement pour éviter de concurrencer EDF lors du marathon.
J'en fais aussi partie mais depuis 10 jours environ, j'ai trouvé une copine à cette crème: la liqueur de Benjouin, en vente en pharmacie.

C'est peut être qu'une vision de l'esprit mais en alternant crème et liqueur je trouve mes petits petons plus "tannés". Donc si mes "musc'es" se tiennent à carreaux, mes petons devraient ma'mener au bout du bout de ce marathon.

Petit défaut de cette liqueur: ça colle un chouille. Il faut attendre 2-3 minutes (le temps du brossage de dents) avant que ce ne soit bien sec. Et même si ça couleur jaune peut repousser, ça ne tache pas...et puis comme ça vous avez l'impression d'avoir bronzé de la voute plantaire :o)))

Tous les billets

www.courseapied.net - info@courseapied.net